Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Marcel DJABIOH

Moins un et le boeing 757 loué par Ali9 endeuillait le Gabon

Aussi paradoxal que cela puisse paraitre, pour l'organisation de son séminaire gouvernemental dans la province du Haut-Ogooué, Ali9, "Mr J'AI DÉCIDÉ", ne s'est plus souvenu de son discours d'il y avait quelques jours, face à la classe politique qu'il avait convoquée à la présentation du rapport McHensy, sur la pauvreté et la précarité au Gabon, intitulé "Stratégie d’Investissement Humain du Gabon". L'on peut sans risque de se tromper, considérer que Monsieur à voulu simplement toucher la fibre sensible des gabonais, que sont la pauvreté et la précarité ; histoire de faire une opération de communication, afin de s'attirer la sympathie des naïfs gabonais.

Sinon, comment comprendre qu'après avoir fait l'éloge d'un rapport qu'il a lui-même qualifié de stratégique pour combattre ces fléaux, allant jusqu'à dire que c'est intolérable et inadmissible, que l'ennemi doit être vaincu avant qu'il ne s'enracine (s'il ne l'est pas déjà), Ali9 "Mr J'AI DÉCIDÉ", décide de transporter tout un monde fou, à l'est du pays, tous frais payés, juste pour une réunion avec son gouvernement. Cette réunion appelée séminaire gouvernemental pouvait pourtant se tenir à Libreville, comme se tiennent les conseils des ministres ! Parmi les frais de cette randonnée, la location d'un Boeing 757.

Moins un et le boeing 757 loué par Ali9 endeuillait le GabonMoins un et le boeing 757 loué par Ali9 endeuillait le Gabon

En effet, plutôt que de faire fraie des économies aux caisses du trésor qui ont déjà bien perdu du poids, Il a tout bonnement décidé de louer un avion de type Boeing 757, pour transporter sa cohorte, devant prendre part à son show médiatique de Franceville. Cet avion de 210 places, vendu à Trente Sept Milliards Deux Cent Soixante Douze Millions Neuf Cent Soixante Quinze mille (37 272 975 000) FCFA sans aménagement VIP, compte parmi les acquisitions du Raïs, une fois au pouvoir. En location, il coute en moyenne, 12 087 euros l'heure de vol. Soit, Sept Millions Neuf Cent Quarante et Un mille Cent Cinquante Neuf (7 941 159) FCFA, sans compter la prise en charge de l'équipage et les frais de parking et d’entretien.

Comble de malheur, et c'est ce qui arrive lorsque l'on force le destin et qu'on se moque de ses concitoyens, le Boeing 757 n'a pas pu quitter l'aéroport Léon Mba pour Mvéngué, les pneumatiques s'étant retrouvés à pat, quelques minutes avant le décollage. l'on se souviendra de l'accident qui couta la vie à un pilote de bateau, dans une course au large de l'estuaire. Il n'en demeure pas moins que le pauvre gabonais dont on a fait semblant de plaindre le sort, devra payer la facture, ainsi que les frais de déplacement du matériel et de l'équipe technique, venue réparer les pneumatiques de cet avion, l’aéroport de Libreville ne disposant pas d'équipement adapté à ce type de pneumatiques.

Moins un et le boeing 757 loué par Ali9 endeuillait le Gabon

Dans tous les cas, il y a tout de même lieu de se poser une question certainement idiote, mais qui mérite bien d'être posée. Que serait-il arrivé, si l'avion avait décollé à destination de Mvégué, avec à son bord, tous les membres du gouvernement d'Ali9, "Mr J'AI DÉCIDÉ" ainsi que tous les ambianceurs embarqués pour la bamboula de Franceville, et qu'à l’atterrissage, les pneumatiques se seraient retrouvés à plat ? N'est-ce pas là, des dépenses et des risques complètement inutiles ? Ou bien c'était un plan qui aura malheureusement raté ?

En tout cas, ça ne nous regarde pas oh ! Nous ne savons même pas pourquoi nous parlons des affaires qui ne nous concernent ni de près, ni de loin, avec notre longue bouche-là.

Commenter cet article