Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Marcel DJABIOH

Le congrès de l'Union du Peuple Gabonais maintenu aux dates arrêtées

COMMUNIQUE DE PRESSE DE L'UPG

Le samedi 24 mai 2014, le Bureau Exécutif de l’Union du Peuple Gabonais (UPG) réuni en Conseil, a examiné la demande formulée par les coordinations fédérales des provinces de l’Ogooué Maritime, du Moyen Ogooué, de la Ngounié Nord, Ngounié Sud et de la Nyanga, de renvoyer la tenue du premier Congrès ordinaire de notre Parti à une date ultérieure.

Au terme des rapports présentés par chaque Commission composant le Comité d’Organisation et les échanges féconds qui ont suivi lesdits rapports, les coordinations fédérales ont reconsidéré l’objet de leur saisine, et à l’unanimité, appelé au maintien du Congrès aux dates arrêtées par la Convention Nationale, notamment du 6 au 9 juin 2014.

Pour parvenir à ce résultat, il a été particulièrement retenu des débats:

Au plan juridique

Qu’en considération des dispositions de l’article 14 des statuts, le Bureau Exécutif, même élargi aux fédérations comme ce fut le cas en l’espèce, le samedi 24 mai 2014, n’est pas l’organe compétent pour se prononcer sur la convocation ou le renvoi du Congrès, mission dévolue à la Convention Nationale.

Au plan matériel

Que pour garantir leur participation effective, les fédérations provinciales ont sollicité du Comité d’organisation, d’être prises en charge pour la durée des travaux du Congrès, laquelle prise en charge leur est d’ores et déjà assurée.

Devant cette issue heureuse, intervenue à la satisfaction de tous, la surprenante Décision prise unilatéralement le lendemain sur une chose déjà jugée, par Monsieur Mathieu MBOUMBA NZIENGUI, qui s’est entouré de quelques collaborateurs pour faire bonne mesure, est simplement irrecevable.

Mesdames, messieurs,

La sortie de Monsieur MBOUMBA NZIENGUI constitue une provocation intolérable à l’égard de tous, qui a pour but de rechercher l’escalade pour se soustraire sous la protection des pouvoirs publics, toujours bienveillants à son égard, et surtout, pour justifier des sanctions déjà planifiées à l’endroit de certains d’entre nous, qu’il entend écarter des débats à l’heure décisive des choix.

Appelant pour notre part à la retenue, nous invitons Monsieur le Secrétaire Exécutif à arrêter sa fuite en avant et à se soumettre devant le rendez-vous de l’histoire, qui lui commande de rendre compte aux militantes et aux militants, de sa gouvernance de notre Parti, qui lui a échu depuis bientôt trois ans.

En tout état de cause, nous confirmons la tenue du Congrès aux dates fixées par la Convention Nationale, et rassurons aux congressistes des travaux apaisés, dans l’ordre et l’harmonie édictés par notre Maître, Monsieur Pierre MAMBOUNDOU, le Héros National.

Mercredi 28 Mai 2014

La Présidente du Comité d’Organisation

Docteur Pélagie ITSANA

Commenter cet article