Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Marcel DJABIOH

Décidément, il y en a qui ont vraiment de la suite dans les idées ! C'est l'hebdomadaire "La Une" qui, dans sa dernière livraison a dévoilé au public, l'ingénieux pacte que Me Gaston Mayila propose dans le cadre souhaité, de l'unification de l'opposition. Découvrez sans crier, la recette miraculeusement démocratique du savant politique, le Pr Maylia.

Un candidat à l’élection présidentielle, Monsieur X, doit apporter une somme déterminée, les moyens pour mener campagne et la mobilisation sur le terrain. Dans le soutien à sa candidature, les partis politiques de l’opposition, doivent se mobiliser dans leur ensemble.
Monsieur B sera Premier Ministre, il doit apporter une somme déterminée, les moyens pour
mener campagne et la mobilisation sur le terrain.
Monsieur C sera Président de l’Assemblée Nationale, il doit apporter une somme déterminée, les moyens pour mener la campagne et la mobilisation sur le terrain ;
Idem pour Monsieur D qui sera Président du Sénat ; Monsieur E sera Président de la Cour Constitutionnelle ; Monsieur F qui sera Président du Conseil Economique et Social ; Monsieur G sera Président de la Cour des Comptes ; Monsieur H qui sera Président du Conseil d’Etat ; Monsieur I qui sera Président du Conseil National de la Communication ;
Cette liste non exhaustive peut être complétée par d’autres suggestions pour qu’elle soit la plus longue possible. Ce pacte aurait selon Mayla, l'avantage de mobiliser toute l’opposition et tout le peuple de l’opposition.

Lors de la sortie de l'UFC, le samedi 10 mai 2014 dernier, l'inventeur du Pacte Républication pour le Changement (PRPC) en a profité pour expliquer son invention sortie tout droit de son laboratoire sis, avenue de l'Union des Forces du Changement (UFC).

" (...) Voici le moyen d’opposer à une intelligence, une autre intelligence parce que nous sommes démocrates, le changement ne peut être obtenu que démocratiquement. Ceux qui veulent chosifier le Gabon, ceux qui veulent reléguer le Gabon au rang de République bananière, pensent qu’en ayant imposé des élections à un seul tour à tous les niveaux, ils ont la partie gagnée en comptant sur notre incapacité chronique à nous entendre sur le moyens qui conduisent au changement véritable. Voici donc le Pacte pour le changement, un Pacte républicain, un Pacte rassembleur, un Pacte novateur. Le Pacte Républicain pour le Changement (PRPC) (...) Nous devons ensemble, méditer sur les moyens d’adopter ce Pacte, en étant tous convaincu que tout le monde ne peut pas être Président de la République, Premier ministre, Président de l’Assemblée nationale, Président du Sénat etc... Par ce pacte qui transforme le Tour unique en deuxième tour, nous pouvons tous, nous mettre d’accord pour confier ses postes, la durée d’un mandat, à des patriotes qui savent que c’est dans l’unité, la détermination, que nous assurerons le salut du Gabon, sans faux-fuyant ni faux semblant. Il n’y a pas de honte à se repartir les postes des responsabilité à l’avance, car c’est ce que nous ferrions s’il y avait eu un deuxième tour ! Il n’est pas facile de convaincre, de mobiliser les intelligences et les esprits autour d’un idéal, même perçu et reconnu par tout le monde." (...)

Et pour conclure la présentation de son invention, le Professeur Tournesol a osé citer Montaigne qui disait " tant qu’on n’a pas vu tout, et le contraire de tout, on n’a pas vécu". En effet, le Pr Mayila n'aura jamais fini de nous faire voir toutes ses couleurs !

Mais, comme l'a dit l'hebdomadaire "La Une", attention ! Avant de tirer sur Mayila, rappelez-vous que dans nos villages on dit que : Les secrets sortent toujours de la bouche des enfants et des fous". Mayila serait-il le fou du roi ? Suivez notre regard.....

Le pacte républicain pour le changement du Pr MAYILA

Commenter cet article