Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Marcel DJABIOH

Au pays où on s'en fout de la légitimité démocratique le dictateur est roi même avec 25 %

Si en droit la légitimité est le caractère de ce qui est légitime, autrement dit, ce qui est reconnu par la loi, conforme à la Constitution, exemple un enfant dont les parent géniteurs ou adoptifs déclarent la naissance auprès d'un officier d'état-civil, qui est juridiquement reconnu comme étant leur enfant légitime, elle est aussi le caractère de ce qui est justifié, bien fondé et conforme à l'équité, à la morale ou à la raison. exemples, la réaction face à une agression (légitime défense).

Par contre, dans un pays qui fonctionne selon les principes de base de la démocratie, un dirigeant politique tire sa légitimité de son élection. Celle-ci est dans ce cas, la capacité d'une personne ou d'un groupe à faire admettre son autorité sur les membres d'un groupe, d'une société ou d'un pays. La légitimité ne se fonde donc pas uniquement sur le droit, elle a un sens beaucoup plus large que la légalité. C'est pourquoi, les actions politiques sortant de la légalité sont reconnues comme légitimes et deviennent des enjeux du débat politique (désobéissance civile, tyrannicide, révolution, insurrection, rébellion, terrorisme, coup d'Etat etc.).

Depuis la chute du mur de Berlin, la démocratie est désormais un idéal largement partagé par tous les peuples. Avec la chute du communisme, sa forme classique de démocratie élective-représentative s’impose de plus en plus comme le régime auquel toutes les sociétés aspirent. Mais sa mise en oeuvre pose problème dans des pays comme le Gabon, où une poignée d'individus regroupés au sein du PDG, a personnalisé le pouvoir auquel une minorité est viscéralement attaché, faisant l’objet de critiques incessantes et d’une crise de confiance des gabonais à l’égard des institutions et des hommes politiques. Toute situation qui crée au Gabon, un véritable déclin politique.Le désir d’autonomie des citoyens et leur ardente volonté de participer aux décisions sont pris en otage par une autocratie qui se fout pas mal de la légitimité démocratique. D'où l'incapacité des pédégistes d'être gênés par leur illégitimité que traduisent les pourcentages qu'ils s'accordent à toutes les élections à un tour.

Or, c'est pour lutter contre le domination d'une minorité sur la majorité du peuple, que les peuple se sont toujours battus pour que la démocratie s’ installe par la course au pouvoir par la voie du suffrage universel qui permet au peuple souverain d'opérer librement et en toute transparence, un choix, afin de mettre en place des institutions électives représentatives traduisant le pouvoir du peuple sur ceux à qui il le prête pour un mandat, et qu'il peut retiré par le même mécanisme en cas de déception. Ainsi le peuple demeure par ce principe, la seule et indiscutable source légitime du pouvoir. L’élection étant le premier fondement par lequel s'exprime la volonté générale, celle-ci ne revêt son caractère légitime que lorsqu'elle émane de la majorité. Se satisfaire de la légitimité légale obtenue par la fraude et la complicité des institutions antidémocratiques, sans aucune légitimité démocratique, n'est que le propre des dictateurs cachés derrière une pseudo démocratie. L'opposition devrait donc exiger la restauration des mécanisme qui procure la légitimité démocratique plutôt que d'embarquer pour l'illégitimité démocratique.

C'est pour cette raison que les pédégistes et Mr J'AI DÉCIDÉ n'ont aucun respect, aucune crainte du peuple à qui ils ont braqué la souveraineté. Ali'9 ne comptent pas sur le vote du peuple dont il se fout crânement, mais sur ses organismes spécialisés appelés institutions, qui démontrent depuis toujours qu'elles ne sont et ne seront jamais républicaines, tant que le mode de désignation de leurs membres n'aura pas changé et restera la nomination selon le bon vouloir du prince. Si la CNE a pu devenir CENAP, pourquoi ces machins ne pourraient ils pas être reformés avant de parler d'élection ?

Commenter cet article