Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Marcel DJABIOH

ALEEEERTE : Qui est cet italo-franco-Guinéen peut-être déjà gabonais de bongoville nommé Guido Santullo ?

Mr J'ai décidé à décidément décidé de placer le Gabon sous tutelle de truands, escrocs, mafieux étrangers de toutes espèces, complices d'un pillage massif des ressources financières de notre pays. Pour cela, il n'hésite pas à se taper les services de personnages aussi criminels, les uns que les autres. Nos recherches sur la personne de Guido Santullo, le très homme d'affaires italien débarqué au Gabon quelques temps après la prise du pouvoir par Mr J'ai décidé, nous ont permis de tomber sur un article de la presse guinéenne révélant un pan du vrai visage de l'homme à qui Mr J'ai décidé, a décidé de confier contre on peut imaginer quoi, la construction de certaines infrastructures dans notre pays. La lecture de cet article dont nous vous livrons l'intégralité édifiera à n'en point douté plus d'un, car l'homme n'est pas qu'un félin, mais a aussi de l'audace à en revendre.

Bien mal acquis en guinée : Qui est Guido Santullo, Ambassadeur itinérant de la République de Guinée ? sur les trace de l'enfant

C’est le comble du ridicule. En annonçant dans les colonnes de notre confrère guineenews de porter plainte contre le Pr. Alpha Condé, en voulant envisager de saisir les comptes bancaires du chef de l’Etat guinéen, suite à la réquisition par l'Etat de la cité chemin de fer, Guido Santulo n’aurait-il pas besoin d’un internement dans un hôpital psychiatrique? L’Italien serait-il devenu amnésique au point d’oublier, que pauvre ouvrier, manœuvre de son état, débarquant en Guinée dans les années 90, il n’avait comme seule fortune que son sac de voyage ? GUINEE24 vous livre l’enquête exclusive menée par Paul Moussa Diawara, ancien Directeur de la rédaction et de la publication de aminata.com, article publié sur le site aminata.com le 04 mai 2006. Lisez :

Gaeta, la ville natale de Guido Santulo est située à 145 km de Rome. L’équipe d’aminata.com qui a séjourné durant deux semaines en Italie (16 avril au 04 mai 2006), a mené une investigation minutieuse et sérieuse sur l’homme d’affaires italien, un inconnu dans son pays, un membre du cercle présidentiel en Guinée. Quel paradoxe ! Qui est Guido Santullo ? Une enquête de Paul Moussa Diawara.

Débarqué à Conakry sans les moindres sous en poche, l’enfant de Gaeta (Italie), est issu d’une famille d’ouvriers. Arrivé à Conakry grâce à un ami guinéen (Jean Bosco), formé sur le tas à la peinture, à la maçonnerie…. à force de gestes répétés, du coup du marteau ou du pinceau, Guido Santullo est aujourd’hui à la tête d’une fortune colossale non pas héritée de son père ; mais plutôt amassée voire ramassée en Guinée avec la bénédiction du général-président Conté. Cité chemin de fer à Conakry, l’immense domaine de Bel Air à Dubréka…, la réussite spontanée et spectaculaire de Guido Santullo suscite assez d’interrogations, même si le secret est bien connu de tout le pays : attribution, au mépris de la loi, des marchés publics sur ordre du Président Lansana Conté à l’ouvrier devenu en un laps de temps un richissime homme d’affaires. Au point qu’aujourd’hui, il figure parmi les personnalités du cercle présidentiel. Et son séjour au chevet du général-Président, évacué d’urgence dans la nuit du 17 au 18 mars à Genève n’a fait que renforcer cette réalité.

En effet, partis de Rome le vendredi 28 avril à 8h du matin, nous traversons les villes de Pomezia, Aprilia, Latina, Terracina, Fondi pour arriver à 12h à Gaeta. Mais, si nous avons accusé un tel retard pour arriver dans une ville située seulement à 1h30, c’est parce que souvent à des heures de pointe notamment les matins, les embouteillages monstres sont fréquents sur les autoastrada (Autoroute). Dans cette superbe ville touristique, bordée d’une immense mer, bourrée de restaurants qui ont pour nom : Copacabana, Dune, Arenautica, Piano Bar, Rocce, Capitan Ventura…., pleine de plages, des touristes venus de toute l’Italie et d’ailleurs ont déjà pris d’assaut toute la zone où, la température est estivale contrairement à d’autres contrées du pays et d’Europe. Sans la moindre adresse de l’homme d’affaires, pour éviter de perdre notre journée à rechercher la résidence de Guido Santullo, nous nous rendons à Posteitaliane, précisément à Ufficio Postale Gaeta, Piazza Carlo III. Il est 11h50. Munis du ticket A 297, quand notre tour arriva, nous demandons à la guichetière que nous venons de Rome, et que nous recherchons l’Ambassade de Guinée à Gaeta. Etonnée, la femme nous répond qu’il n’y a pas d’Ambassade de Guinée à Gaeta. Qu’elle n’en a jamais entendu parler. Alors, nous demandons si elle connaissait la résidence de Guido Santullo. La gentille dame nous explique que selon la législation en vigueur, qu’il leur est interdit de donner l’adresse des gens. Avant de nous conseiller à nous rendre à la Marie de la ville, située à 500m de la Bancoposta (La Banque postale). Là, nous sommes bien accueillis par un des employés de la Marie, auquel nous exposons la raison de notre présence dans leurs locaux. Guido Santullo ? S’interroge t-il. Après quelques petites secondes d’incompréhension liées à notre accent certainement francophone en prononçant le nom Santullo, il rentre dans un bureau et ressort avec un bout de papier sur lequel il est mentionné : Guido Santullo, Via Flacca, Contrada-Ariana, Km 26.500

Selon cette indication, nous avons largement dépassé l’endroit, laissé derrière nous. Nous reprenons le chemin retour de Rome. Nous nous arrêtons devant un restaurant qui nous a été indiqué. Interrogée, la dame qui tient les lieux affirme ne pas connaître Guido Santullo, et qu’il serait préférable d’aller voir devant. Nous poursuivons notre route vers Rome. Sans succès. Encore une fois, nous décidons de demander dans un autre restaurant de la contrée. En exhibant l’adresse devant le vigile, il nous informe que nous avons dépassé l’endroit. En effet, faut-il dire, qu’à l’image de la plupart du relief du pays, la ville de Gaeta est cernée par les montagnes où, l’habitat est aux caprices de la nature. Des superbes maisons, de somptueuses villas se trouvent au sommet des montagnes, sur les collines, dans les vallées…. Nous rebroussons chemin et demandons dans un des nombreux restaurants qui peuplent le coin. Cette fois, la chance pour nous est d’avoir trouvé quelqu’un que nous préférons ne pas décrire comme c’est le cas des restaurants que nous taisons les noms par mesure de sécurité. Il nous dit connaître non pas Guido Santullo, mais plutôt son petit frère, Etoré Santullo. L’homme de main de son grand frère en Italie, qui fait des va-et-vient entre Gaeta et Conakry.

Enfin, avec cette indication, nous retrouvons le lieu. Située au bord de la route, la somptueuse et immense résidence de Guido Santullo s’étend jusqu’au bord de la mer. Cette superbe résidence est, selon les commentaires qui se font à Gaeta, la plus imposante de la contrée. Mais ce qui est plus étonnant, c’est le caractère officiel, digne de la représentation diplomatique d’un Etat conféré à l’endroit. En effet, dans la cour de ce vaste domaine flotte le drapeau guinéen : rouge-jaune-vert. Deux grosses Mercedes cylindrées aux couleurs grise et métallisée avec des immatriculations diplomatiques guinéennes. Sans oublier l’inscription flanquée au portail : Residenza Ambasciatore Itinerante Repubblica della Guinea, Guido Santullo. Villa Nino. Autrement dit, Résidence de l’Ambassadeur Itinérant de la République de Guinée. Le numéro de téléphone est : (0039)-07-71-46-23-27 . Comment, quand et pourquoi Guido Santullo est-il devenu Ambassadeur itinérant de la République de Guinée ? A quel titre bénéficierait-il de tous ces avantages ? Quel mépris pour la Guinée !

Par ailleurs, de l’avis de ses compatriotes notamment des hommes d’affaires italiens qui souhaitent investir en Guinée et qui lui demandent des conseils, Guido Santullo ne peut pas faire en Italie, ce qu’il fait en Guinée. Il n’est pas connu du monde des affaires où, certains ne l’ont découvert que grâce à la place qu’il occupe au sein du cercle présidentiel guinéen et au passage du Président Conté à Bergamo en septembre 2003, passage au cours duquel il a été présenté par le chargé d’affaires de l’époque, M. Soumah, aujourd’hui Ambassadeur de Guinée en Libye comme le chargé des affaires du Chef de l’Etat. En privé, aux hommes d’affaires italiens, Guido Santullo déconseille la Guinée, qu’il présente comme un pays d’anarchie, instable, menacé de guerre à tout moment où, la corruption et l’insécurité sont un danger pour les capitaux italiens. Au fait, en agissant ainsi, Guido Santullo redoute la concurrence de ses compatriotes qui veulent investir en Guinée. Selon le témoignage d’un patron italien du bâtiment, les constructions de Guido Santullo sont non seulement de mauvaise qualité et le coût est très élevé. En sabotant l’arrivée de ses compatriotes en Guinée qui ont plus de moyens que lui, capables de faire mieux que lui, Guido Santullo ne souhaiterait pas être démasqué par la clientèle guinéenne. Et surtout, il voudrait détenir à tout prix le monopole dans la construction en Guinée. En tout cas, notre long séjour en Italie nous a permis de comprendre que ce débrouillard, n’est pas l’Ambassadeur de l’architecture romaine réputée être l’une des meilleures au monde. Loin s’en faut ! Le meilleur moment de s’en rendre compte est la saison des pluies à Conakry. Les maisons coulent. Les peintures se dégradent. Bref, tout se détériore.

Guido Santullo est-il réellement un homme d’affaires ? Si jamais c’était vraiment le cas, il n’aurait pas cherché le passeport diplomatique guinéen, obtenu grâce à la pagaille que lui-même dénonce devant ses compatriotes parlant des autorités politiques du pays, pour se mettre à l’abri de nombreux problèmes qui le menacent de poursuite en Italie. N’est-ce pas la raison qui lui a conduit à opter également pour la nationalité française dont il détient? Sans le moindre doute.

Paul Moussa DIAWARA

Directeur de la Rédaction et de la Publication d’aminata.com

Source : Guinée24

Commenter cet article