Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Marcel DJABIOH

Guy Louis Bertrand Mapangou, Roi David de Bizango-Bibere aurait-il choisi de pécher et de ne pas se repentir ?

La Bible raconte dans le livre II de Samuel, qu'un soir, le Roi David se leva de sa couche ; et, comme il se promenait sur le toit de la maison royale, il aperçut de là une femme qui se baignait, et qui était très belle de figure. David fit demander qui était cette femme, et on lui dit: N'est-ce pas Bath-Schéba, fille d'Éliam, femme d'Urie, le Héthien ? Et David envoya des gens pour la chercher. Elle vint vers lui, et il coucha avec elle. (...) Cette femme devint enceinte, et elle fit dire à David: Je suis enceinte. Le Roi David fit revenir Urie, le Héthien, le mari de Bath-Schéba, afin qu'il coucha avec sa femme, pour justifier la grossesse de David qu'elle portait. Malheureusement, Uri ne coucha pas avec sa femme. David le renvoya donc au front, avec une lettre portant son arrêt de mort. (...) Il écrivit dans cette lettre: Placez Urie au plus fort du combat, et retirez-vous de lui, afin qu'il soit frappé et qu'il meure. (...) La femme d'Urie apprit que son mari était mort, et elle pleura son mari. Quand le deuil fut passé, David l'envoya chercher et la recueillit dans sa maison. Elle devint sa femme, et lui enfanta un fils. Ce que David avait fait déplut à l'Éternel.

L'Éternel envoya Nathan vers David. Et Nathan vint à lui, et lui dit:

"Il y avait dans une ville deux hommes, l'un riche et l'autre pauvre. Le riche avait des brebis et des boeufs en très grand nombre. Le pauvre n'avait rien du tout qu'une petite brebis, qu'il avait achetée; il la nourrissait, et elle grandissait chez lui avec ses enfants; elle mangeait de son pain, buvait dans sa coupe, dormait sur son sein, et il la regardait comme sa fille. Un voyageur arriva chez l'homme riche. Et le riche n'a pas voulu toucher à ses brebis ou à ses boeufs, pour préparer un repas au voyageur qui était venu chez lui; il a pris la brebis du pauvre, et l'a apprêtée pour l'homme qui était venu chez lui."

La colère de David s'enflamma violemment contre cet homme, et il dit à Nathan:

"L'Éternel est vivant! L'homme qui a fait cela mérite la mort. Et il rendra quatre brebis, pour avoir commis cette action et pour avoir été sans pitié."

Et Nathan dit à David: "Tu es cet homme-là ! Ainsi parle l'Éternel, le Dieu d'Israël : Je t'ai oint pour roi sur Israël, et je t'ai délivré de la main de Saül ; je t'ai mis en possession de la maison de ton maître, j'ai placé dans ton sein les femmes de ton maître, et je t'ai donné la maison d'Israël et de Juda. Et si cela eût été peu, j'y aurais encore ajouté. Pourquoi donc as-tu méprisé la parole de l'Éternel, en faisant ce qui est mal à ses yeux ? (...) Urie, le Héthien ; tu as pris sa femme pour en faire ta femme, et lui, tu l'as tué par l'épée des fils d'Ammon. Maintenant, l'épée ne s'éloignera jamais de ta maison, parce que tu m'as méprisé, et parce que tu as pris la femme d'Urie, le Héthien, pour en faire ta femme. Ainsi parle l'Éternel : Voici, je vais faire sortir de ta maison le malheur contre toi, (...)

Cette histoire biblique ressemble fort bien à celle qu'un Ministre de la République, fait vivre dans la zone de Bizango-Bibere (PK-13), à un couple de jeunes gabonais qui se bat pour sortir de la précarité que le ministre de l'intérieur et son patron prétendent combattre. La seule différence, c'est que devant l'oracle de l'Eternel sorti de la bouche du prophète Nathan, David dit à Nathan: "J'ai péché contre l'Éternel !" Et Nathan dit à David : "L'Éternel pardonne ton péché, tu ne mourras point." Guy Louis Bertrand Mapangou, oint d'un pouvoir par Ali Bongo, peut-il du haut de son titre, des pouvoirs qui sont les siens et après avoir démontré sa puissance, faire preuve d'humilité pour reconnaitre qu'il a péché et réparer sa faute en restituant au couple Oyé, en signe d'humanisme et de solidarité envers des pauvres qui se sont saignés pour acquérir une portion de terre et y construire une case dans des conditions qu'il connait parfaitement ? Un tel acte parait difficile à réaliser, quand on a pas la hauteur d'esprit des personnages comme le Roi David. Pourtant, c'est par ce type de réactions que se distinguent les grands hommes car comme l'a dit Salomon l'Ecclésiaste, "Vanité des vanités, tout est vanité" :

"J'exécutai de grands ouvrages: je me bâtis des maisons ; je me plantai des vignes ; je me fis des jardins et des vergers, et j'y plantai des arbres à fruit de toute espèce ; je me créai des étangs, pour arroser la forêt où croissaient les arbres. J'achetai des serviteurs et des servantes, et j'eus leurs enfants nés dans la maison ; je possédai des troupeaux de boeufs et de brebis, plus que tous ceux qui étaient avant moi dans Jérusalem. Je m'amassai de l'argent et de l'or, et les richesses des rois et des provinces. Je me procurai des chanteurs et des chanteuses, et les délices des fils de l'homme, des femmes en grand nombre. Je devins grand, plus grand que tous ceux qui étaient avant moi dans Jérusalem. Et même ma sagesse demeura avec moi. Tout ce que mes yeux avaient désiré, je ne les en ai point privés; je n'ai refusé à mon coeur aucune joie ; car mon coeur prenait plaisir à tout mon travail, et c'est la part qui m'en est revenue. Puis, j'ai considéré tous les ouvrages que mes mains avaient faits, et la peine que j'avais prise à les exécuter ; et voici, tout est vanité et poursuite du vent, et il n'y a aucun avantage à tirer de ce qu'on fait sous le soleil. Alors j'ai tourné mes regards vers la sagesse, et vers la sottise et la folie. Car que fera l'homme qui succédera au roi ? Ce qu'on a déjà fait. Et j'ai vu que la sagesse a de l'avantage sur la folie, comme la lumière a de l'avantage sur les ténèbres ; le sage a ses yeux à la tête, et l'insensé marche dans les ténèbres. Mais j'ai reconnu aussi qu'ils ont l'un et l'autre un même sort."

Combien de parcelles de 800 m2 contient une espace de 13 214 m2, pour que Mr Mapangou qui n'a pas prouvé par une expertise effectuée sur le terrain, que la parcelle cédée au couple Oyé par l'héritier de feu Michel Ndong Obiang est bien sa propriété, quand on sait que 13 214 m2 : 800 m2 = 16,5 parcelles ? Laquelle de ces 16,5 parcelles appartient effectivement à Mr Guy Louis Bertrand Mapangou, Ministre de la République ?

Commenter cet article