Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Marcel DJABIOH

Ali'9 aurait-il décidé de changer la République Gabonaise en royaume émergent du Gabon ?

Comme il est bien loin le temps où l'instruction civique était enseignée dès le primaire, et permettait dès le bas age, d'acquérir des notions de civisme et de faire naitre un profond sentiment de patriotisme et d'esprit républicain dans le coeur des citoyens gabonais. Comme il est bien loin, ce temps où pour rien au monde, le citoyen gabonais ne pouvait tolérer qu'un ou des individus, pour un quelconque prétexte, manque de respect aux symboles de la République. Depuis les temps de la rénovation où l'enseignement du "petit livre vert" de Bongo 1er avait remplacer l'instruction civique, le citoyen gabonais a perdu le sens de la Patrie ; et les autorités ont choisi de le maintenir dans cet état, en lui enseignant la civilité plutôt que le civisme, tout en lui laissant croire que la République c'est le chef de l'état, que la Nation c'est lui, que l'état c'est encore lui et que le pays et le peuple lui appartiennent.

Face aux multiples violations de la constitution et des symboles de la République par le petit prince devenu roi, aucun gabonais ne devrait être insensible et s'empêcher de se poser la question de savoir si Ali'9 et son club ont un minimum de civisme et de patriotisme auxquels Mr j'ai décidé invite les gabonais à chaque occasion, alors que paradoxalement, ses acolytes et lui démontrent le contraire matin, midi et soir. De quel patriotisme parlent donc les émergents, lorsque Ali'9 qui a prête le serment de respecter et de défendre la Constitution et l'Etat de Droit et de remplir consciencieusement les devoirs de sa charge, bafoue crânement les symboles de la République ? Qu"est-ce qui permet à Ali'9 de croire que la République c'est lui, l'Etat c'est lui, et que le Gabon est une propriété familiale qu'il aurait hérité de son feu père ? Qui lui a dit que l’allégeance qui est faite à sa personne devant le drapeau gabonais est synonyme de civisme et de patriotisme ? Sait-il que le patriotisme c'est l'attachement profond et le dévouement d'un citoyen à la patrie, souvent avec la ferme volonté de la défendre quoi qu'il en coute comme dispose l'article premier, alinéa 21 de la Constitution, "Chaque citoyen a le devoir de défendre la patrie et l’obligation de protéger et de respecter la Constitution, les lois et les règlements de la République" ; et non le simple suçage d'un drapeau qu'on ne sait même plus respecter ?

Ali'9 aurait-il décidé de changer la République Gabonaise en royaume émergent du Gabon ?

Est-ce cela le civisme dont l'émergent en chef et son clan se prévalent ? Non, non et non ! Le civisme est d'abord et avant tout, l'état du citoyen respectueux de ses devoirs et des principes collectifs. Il se distingue de la civilité qui relève du respect des autres dans les rapports privés et dans la vie en communauté et désigne le respect, le dévouement pour l'intérêt public, pour la chose publique, l'attachement du citoyen pour son pays, à ses institutions lorsque celles-ci émanent de l'exercice de sa souveraineté, à ses conventions et à ses lois. Les principes collectifs et les conventions d'un pays ne peuvent pas dépendre des caprices d'un individu ou d'un minuscule groupe d'individus qui, voulant marquer leur passage au pouvoir, bafouent les principes et les conventions adoptées par les pères fondateurs de la république et acceptées par tous depuis la naissance de la République. Parmi ces principes et conventions à respecter, les symboles de la République que sont :

L'emblème national : "Le drapeau tricolore, Vert, Jaune, Bleu, à trois bandes horizontales, d'égale dimension" ;

  • L'hymne nationale : "La concorde" ;
  • La devise de la République : " Union - Travail - Justice " ;
  • Le sceau de la République est une "Maternité Allaitant"
  • Le blason de la République : "Porteur de la devise du Gabon, il symbolise son environnement, ses richesses, la vigilance et la valeur du président qui protège la nation et le principe de l'unité, gage du progrès".

La Constitution gabonaise dispose clairement que, L'emblème national est "Le drapeau tricolore, Vert, Jaune, Bleu, à trois bandes horizontales, d'égale dimension". A quel pays appartiennent donc ces emblèmes que les émergents ont décidé d'imposer et de porter désormais sur les documents officiels et administratifs, au gré de chacun ? Seraient-ce les emblèmes du nouveau "Royaume émergent du Gabon" ? Une chose est certaine, ils n'ont rien à avoir avec l'emblème dont les caractéristiques sont définies par la Constitution de la République Gabonaise.

Ali'9 aurait-il décidé de changer la République Gabonaise en royaume émergent du Gabon ?Ali'9 aurait-il décidé de changer la République Gabonaise en royaume émergent du Gabon ?Ali'9 aurait-il décidé de changer la République Gabonaise en royaume émergent du Gabon ?

A ce qu'il semble, les principes et les conventions de notre pays ont changé sans que le peuple en soit informé ! Sinon, qu'est-ce qui pourrait justifier la modification des caractéristique du passeport gabonais dont le Sceau de la République a perdu le cercle qui l'entoure, la présence des slogan de campagne du petit prince devenu roi, l'illustration de certaines infrastructures (stade) et d'animaux (panthère, éléphant, oiseaux etc) sur ce document officiel d'identité ? Quel nouveau texte définissant les caractéristiques du passeport ordinaire gabonais a été pris, et qui a validé ces nouvelles caractéristiques ? Qu'en pensent le parlement et la Cour Constitutionnelle, de toutes ces libertés que se permet le petit prince devenu roi et qui dicte ses lois à tout le monde ? Et que pensent les gabonais de la République Gabonaise de toute cette bouillabaisse ?

Ali'9 aurait-il décidé de changer la République Gabonaise en royaume émergent du Gabon ?Ali'9 aurait-il décidé de changer la République Gabonaise en royaume émergent du Gabon ?

Ah, quand le civisme et le patriotisme foutent le camp d'un pays, et que les enfants de la Patrie deviennent incapable de la défendre devant le danger qui la menace, quelle catastrophe !!!

Commenter cet article